Accueil

Centre d'Urologie et d'Andrologie

de Paris

Mis à jour le 02/05/2016
Rechercher 
 Plan du site 
 Contact 
Accueil
Le plus grand centre privé de Paris
News

Chirurgie Robotique
Les Médecins
Sommaire
Les Urgences
Psa
Adénome de la prostate
Biopsies de la prostate
Cancer de la prostate
Andropause
Tumeur de vessie
Phimosis Paraphimosis
La circoncision
Traitement des calculs urinaires
Incontinence urinaire
Varicocèle
Lexique
Liens utiles
Informations légales
vidéo

La Chirurgie assistée par le Robot...

>
 Quelques explications en images 

>
 UNE EXPÉRIENCE DE PLUS DE 600 PROSTATECTOMIES RADICALES PAR COELIOSCOPIE ROBOTISÉE... 
Depuis l'acquisition du robot en janvier 2008...
 Un nouveau site d'information dédié à la robotique
>
 Introduction 
Introduction
Le robot Da Vinci
Si aux USA, le traitement du cancer de la prostate par prostatectomie radicale est réalisée avec l'aide du robot dans plus de 80% des cas, il n'en est pas de même en France.
L'hexagone ne compte en effet que 60 robots, contre plus de 900 aux états unis.
Le coût élevé du robot ne permet pas encore la diffusion de la robotique.

Le centre d'Urologie de Paris bénéficie de la dernière génération de robot Da Vinci produit par la société Intuitive.

Il s'agit du modèle 4 bras, vision 3D.

 En savoir plus
>
 Apports de la chirurgie assistée par le robot 
Apports de la chirurgie assistée par le robot
Un des bras opérateur
La chirurgie laparoscopique (coelioscopie) robotisée offre plusieurs avantages.
Contrairement à la chirurgie coelioscopique classique, le système Da Vinci (robot) permet une vision en 3 dimensions (3D) et qui plus est en haute définition (HD). Elle permet une vision plus fine et plus précise de la zone d'intervention.
Le chirurgien opérateur est assis à sa console, à quelques mètres du patient et manipule les instruments par l'intermédiaire des bras du robot.
Le geste est extrèmement précis et le confort opératoire inégalé.
Les instruments du système Da Vinci autorisent des mouvements dans l'espace jusqu'à lors irréalisables.

 Séquence vidéo
>
 L'Urologie et le Robot 
L'Urologie et le Robot
 Zoom
L'équipe du centre dans la salle de robotique
L'intervention la plus couramment pratiquée en Urologie est la prostatectomie radicale pour cancer localisé de la prostate.
Grâce à une vision magnifiée de la prostate et des structures avoisinantes (nerfs érecteurs, sphincter), et a des instruments de haute précision, la chirurgie assistée par le robot autorise une dissection plus fine et plus précise.
Elle permet ainsi de diminuer le risque de trouble de l'érection et de la continence, conséquences classiques de la prostatectomie radicale pour cancer.

L'utilisation du robot a d'autres indications en urologie.
La chirurgie rénale, conservatrice ou réparatrice (ablation totale ou partielle d'un rein, cure de jonction), bénéficie également de la robotique.
Le robot Da Vinci est également utilisé dans le traitement des prolapsus (descente d'organes).

>
 Page d'information de la clinique Ambroise PARE 
SERVICE D’UROLOGIE ET UNITE DE ROBOTIQUE

La chirurgie robotique s’est imposée comme le traitement chirurgical de référence du cancer de prostate aux Etats-Unis (plusieurs centaines de robots installés). Nous sommes le premier centre privé à Paris et en Ile de France à disposer d’un robot chirurgical.


1) DESCRIPTION DU ROBOT CHIRURGICAL

Le chirurgien opère à partir d’une console placée dans la salle d’opération à côté du patient. Il commande ainsi les instruments qui sont fixés sur des bras opérateurs. Une double caméra, exactement comme le feraient nos yeux, apporte une vision en trois dimensions, magnifiée et agrandie du champ opératoire. Il s’agit d’un progrès considérable par rapport à la vision en deux dimensions de la coelioscopie traditionnelle, où le champ opératoire est « écrasé » sur un écran sans restitution du relief. Le robot est placé au dessus du patient. Quatre bras opérateurs supportent les instruments et l’optique commandés à distance par le chirurgien. Les mouvements du chirurgien sont reproduits après élimination de tous les éléments parasites et peuvent être réalisés avec 7° de liberté à comparer au 4° de liberté de la coelioscopie traditionnelle, permettant par exemple de réaliser des sutures dans des positions inaccessibles auparavant. Ainsi, grâce à la vision 3 D, aux instruments chirurgicaux extrêmement précis et d’une plus grande mobilité, on peut réaliser :

- des opérations plus complexes,
- repousser les limites techniques,
- augmenter la sécurité.

La position du chirurgien est ergonomique. Il bénéficie d’une vision à trois dimensions exceptionnelle, la transmission mécanisée des gestes supprime les tremblements, ces gestes sont donc plus précis. L’équipement permet une manipulation plus fine des tissus, des sutures intra corporelles à l’aide des fils de chirurgie beaucoup plus précises.


2) LE ROBOT ET LA CHIRURGIE DU CANCER DE PROSTATE

Avec environ 40 000 nouveaux cas estimés à partir des années 2000, le cancer de prostate par sa fréquence se situe maintenant au 2ème rang de l’ensemble des cancers et au 1er rang pour l’homme, chez qui il représente 25 % de l’ensemble des nouveaux cas. Un homme sur six risque d’avoir un diagnostic de cancer de prostate au cours de sa vie. C’est un enjeu de santé publique. Son incidence est en augmentation constante de 9 % en moyenne par an en France. Le dépistage par le dosage de PSA explique en partie cette augmentation. Sa mortalité a commencé à diminuer sur la période récente du fait de sa prise en charge par la prostatectomie totale à un stade curable. La chirurgie du cancer de la prostate (prostatectomie totale = ablation totale de la prostate et des vésicules séminales) pouvait se faire jusqu’à une période récente par deux techniques chirurgicales : la chirurgie conventionnelle et la coelioscopie. A partir des années 2000, la chirurgie robotique s’est progressivement installée. Les progrès technologiques sont tels que la chirurgie assistée par robot et notamment la prostatectomie totale est maintenant largement diffusée aux Etats-Unis et en augmentation constante. Ainsi, aux USA, 120 000 prostatectomies totales sont réalisées chaque année et l’incidence rapidement ascendante de la prostatectomie robotique fait qu’au cours de l’année 2008, il est prévu qu’environ 60 % de ces interventions soient réalisées sous robotique. Il est également prévu qu’à terme de 5 ans, si les courbes de progression restent à l’identique, la part de la prostatectomie radicale non robotique deviendra extrêmement marginale.


3) QUELLES SONT LES RAISONS DU DEVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE ROBOTIQUE ? :

- l’extraordinaire qualité de la vision en 3 dimensions,
- l’extrême précision des instruments et leur très grande mobilité dans l’espace.

Ces deux caractéristiques de la chirurgie robotique font que les bénéfices attendus pour les patients sont :

- une diminution significative des douleurs post opératoires,
- un moindre risque infectieux,
- une diminution du risque de saignement et de transfusion ;
- une convalescence plus rapide et un retour aux fonctions physiologiques (urinaires et sexuelles) favorisés.

La chirurgie robotique reste cependant une intervention chirurgicale. Elle comporte comme toute intervention des risques et des aléas particuliers qui dépendent des caractéristiques propres de chaque individu et de chaque tumeur traitée.

 Un nouveau site dédié à la Robotique

Accueil | Le plus grand centre privé de Paris | News | Chirurgie Robotique | Les Médecins | Sommaire | Les Urgences | Psa | Adénome de la prostate | Biopsies de la prostate | Cancer de la prostate | Andropause | Tumeur de vessie | Phimosis Paraphimosis | La circoncision | Traitement des calculs urinaires | Incontinence urinaire | Varicocèle | Lexique | Liens utiles | Informations légales | vidéo Plan du site | Contactez-nous
Mentions légales

©  Centre d'Urologie et d'Andrologie de Paris & Sitodi   , reproduction interdite sans autorisation.
 Création site internet facile