Accueil

Centre d'Urologie et d'Andrologie

de Paris

Mis à jour le 25/03/2014
Rechercher 
 Plan du site 
 Contact 
Accueil
Le plus grand centre privé de Paris
News
Chirurgie Robotique
Les Médecins
Sommaire
Les Urgences
Psa
Adénome de la prostate
Biopsies de la prostate
Cancer de la prostate
Andropause
Tumeur de vessie
Phimosis Paraphimosis
La circoncision
Traitement des calculs urinaires
Incontinence urinaire

Varicocèle
Lexique
Liens utiles
Informations légales
vidéo

Varicocèle

>
 Définition 
Définition
 Zoom
La varicocèle est une dilatation variqueuse des veines (varices) du cordon spermatique (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule).
Elle peut entraîner des douleurs, une atrophie (rétrécissement) testiculaire ou des problèmes de stérilité. Les veines
contiennent des valvules unidirectionnelles qui permettant le flux du sang, malgré la pesanteur, des testicules et du scrotum vers le coeur. Lorsqu'elles ne fonctionnent pas correctement, le sang s'accumule et distend les veines autour du testicule dans le scrotum, causant l'apparition d'une varicocèle. Environ 10 % des hommes ont des varicocèles.
Parmi les couples stériles, l'incidence des varicocèles s'élève à 30-40 % et les études sur la fertilité montrent qu'après correction, un tiers des couples peuvent concevoir.

Cette dilatation est la conséquence d'un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines. Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).

>
 Circonstances de découverte 
La varicocèle peut ne donner aucun symptôme ou se manifester par une pesanteur dans la bourse, en particulier en fin de journée et par temps chaud.
A un stade évolué, le volume de la bourse peut être augmenté.
Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure).
Les deux côtés peuvent être atteints de façon symétrique ou asymétrique.
Souvent, c'est lors du bilan d'une infertilité (difficultés de procréation), que la varicocèle est découverte.

>
 L'examen clinique: la consultation 
L'examen doit être bilatéral et comparatif. Il recherche les dilatations variqueuses au dessus des testicules. La palpation des testicules est normale. L'examen élimine une autre cause de pesanteur (hernie inguinale, kyste du cordon spermatique, épanchement de liquide dans la bourse, tumeur du testicule).

>
 Les examens complémentaires 
Ils ne sont pas obligatoires lorsque l'examen clinique est évident. En cas de doute, une échographie est réalisée. Elle confirme la présence des dilatations veineuses, élimine une autre pathologie locale et peut, si une étude par doppler est associée, montrer la stagnation du sang dans les veines dilatées.

Le spermogramme est parfois altéré. Les spermatozoïdes sont moins nombreux, moins mobiles et présentant des atypies plus marquées.

Outre les autres pathologies du cordon et du testicule, il faut penser chez un adulte de plus de 30 ans à la possibilité d'une tumeur du rein. En effet, les volumineuses masses du rein peuvent entraîner la compression de la veine rénale, voire de la veine cave inférieure, et diminuer le retour veineux des veines spermatiques. Une varicocèle peut donc, exceptionnellement, amener à la découverte d'un cancer du rein.
Une échographie rénale est donc recommandée.

>
 Evolution 
L'évolution est variable.
Une varicocèle peut très bien ne jamais gêner le patient.
A l'inverse, elle peut occasionner une gêne qui augmente avec les années pour devenir quasi-permanente.
Parfois, la varicocèle n'est gênante que par périodes.
Le plus souvent, le patient se plaint d'une pesanteur, d'une lourdeur dans la bourse. Rarement, il s'agit d'une véritable douleur en particulier lorsqu'il fait chaud, en fin de journée.

>
 Traitement 
Traitement
 Zoom
Embolisation par voie veineuse (Dr Toueg)
La varicocèle n'est pas une maladie grâve et tous les patients ne doivent pas être traités.
Seules les varicocèles très symptomatiques ou celles entraînant des altérations du spermogramme peuvent bénéficier d'un traitement.

La chirurgie classique:

Par une petite ouverture de la paroi abdominale, le chirurgien va lier les veines refluentes.

L'embolisation:

La technique d'embolisation est réalisée en hospitalisation de jour (ambulatoire) sous neuroleptanalgésie et associe l'utilisation d'un agent sclérosant et d'embols métalliques (coils) mis en place dans la veine spermatique interne. Le succès technique est d'environ 95%. La disparition de la varicocèle à 3 mois est obtenue dans 98 % des cas. L'embolisation des varicocèles, alternative peu invasive est aussi efficace que le traitement chirurgical, est pratiquée en première intention après consensus uro-radiologique

>
 Présentation du Dr Toueg 

 Ici le titre 
Ici le texte du paragraphe.
 Ici le titre 
Ici le texte du paragraphe.

Accueil | Le plus grand centre privé de Paris | News | Chirurgie Robotique | Les Médecins | Sommaire | Les Urgences | Psa | Adénome de la prostate | Biopsies de la prostate | Cancer de la prostate | Andropause | Tumeur de vessie | Phimosis Paraphimosis | La circoncision | Traitement des calculs urinaires | Incontinence urinaire | Varicocèle | Lexique | Liens utiles | Informations légales | vidéo Plan du site | Contactez-nous
Mentions légales

©  Centre d'Urologie et d'Andrologie de Paris & Sitodi   , reproduction interdite sans autorisation.
 Création site internet facile