Accueil

Centre d'Urologie et d'Andrologie

de Paris

Mis à jour le 02/05/2016
Rechercher 
 Plan du site 
 Contact 
Accueil
Le plus grand centre privé de Paris
News
Chirurgie Robotique
Les Médecins
Sommaire

Les Urgences

Les Urgences en Urologie

La cystite aigue

Pyelonéphrite aigue

Epididymite aigue

Prostatite aigue

Uretrite

Rétention aigue d'urine

La colique néphrétique

Traumatisme des bourses

Traumatisme rénal

Traumatisme de l'urètre

Traumatisme de la verge

La torsion du testicule

Rupture du frein de la verge

Hématurie

Hémospermie

Le priapisme
Psa
Adénome de la prostate
Biopsies de la prostate
Cancer de la prostate
Andropause
Tumeur de vessie
Phimosis Paraphimosis
La circoncision
Traitement des calculs urinaires
Incontinence urinaire
Varicocèle
Lexique
Liens utiles
Informations légales
vidéo

Epididymite aigue

>
 Définition 

Elle correspond à l’infection aiguë du canal de l’épididyme situé dans la bourse, recouvrant le testicule.

Ce conduit permet le passage des spermatozoïdes depuis le testicule (lieu de fabrication) vers la voie génitale où ils seront émis avec le liquide séminal, le tout formant le sperme.


>
 Daignostic 

L’infection débute généralement brutalement par des douleurs et un gonflement de la bourse. Il s’y associe de la fièvre et parfois des brûlures à la miction. Rarement, on retrouve un écoulement épais par le canal urinaire (urètre).

Par définition, seul l’épididyme est infecté. Lorsqu’il s’y associe une atteinte du testicule lui-même, on parle alors d’orchi-épididymite aiguë

Avant d’initier le traitement, on réalisera un prélèvement des urines à la recherche d’un germe (Examen cytobactériologique) et, en cas de positivité, différents antibiotiques seront testés (antibiogramme).

Les agents responsables sont variés. Sont parfois en cause des germes impliqués dans des maladies sexuellement transmissibles (MST) nécessitant le traitement concomitant de la partenaire.

Plus rarement, il s’agit d’une tuberculose uro-génitale imposant un bilan plus complet et un traitement spécifique de longue durée.

Le diagnostic est essentiellement guidé par l’examen du patient mais peut être complété par une échographie des bourses (échographie scrotale).


>
 Traitement 

L’antibiothérapie sera débutée sans attendre les résultats des prélèvements et éventuellement adaptée par la suite. Elle sera poursuivie entre 10 et 15 jours.

On lui associe un traitement anti-inflammatoire visant à diminuer les risques de rétrécissement des conduits, eux même source potentielle de stérilité secondaire.

Le repos et le port d’un suspensoir (maintien des bourses) sont également recommandés.


>
 Evolution 

L’évolution est le plus souvent favorable. Il persiste parfois une induration palpable de l'épididyme, même en cas de guérison.

Dans des cas moins favorable, elle peut se faire vers la constitution d’un abcès nécessitant parfois un geste chirurgical (drainage).



Accueil | Le plus grand centre privé de Paris | News | Chirurgie Robotique | Les Médecins | Sommaire | Les Urgences | Psa | Adénome de la prostate | Biopsies de la prostate | Cancer de la prostate | Andropause | Tumeur de vessie | Phimosis Paraphimosis | La circoncision | Traitement des calculs urinaires | Incontinence urinaire | Varicocèle | Lexique | Liens utiles | Informations légales | vidéo Plan du site | Contactez-nous
Mentions légales

©  Centre d'Urologie et d'Andrologie de Paris & Sitodi   , reproduction interdite sans autorisation.
 Création site internet facile